Denegation de permis de séjour et / ou Nationalité

Nos avocats spécialisés en immigration et en immigration pourront vous aider

Description du service

Le refus de l’autorisation de séjour, a pour effet principal la situation d’irrégularité en Espagne et donc l’obligation de l’étranger de quitter le territoire espagnol. Contre la résolution du refus du permis de séjour, un appel pour réexamen peut être déposé, ou l’appel contentieux-administratif. Tolentino Abogados, notre expert en droit étranger et de l’immigration, peut vous aider à récupérer votre lieu de résidence en déposant un recours approprié dans ces cas.

Cas de dénegation:

  • Existence d’un casier judiciaire ou d’un manque d’accréditation de bonne conduite. Le fait d’avoir un casier judiciaire en Espagne ou dans votre pays d’origine est une cause de dénégation de votre résidence et de votre nationalité. Nous recommandons toujours l’annulation des dossiers criminels et / ou de la police avant de soumettre.
  • Défaut de se conformer aux années de résidence légale. Comptez sur les années de résidence légale requises pour chaque cas. Le fait de soumettre avant d’avoir atteint le temps requis est un motif automatique de refus. De même, si cette résidence légale n’est pas maintenue et immédiatement après la présentation de la demande, elle sera également un motif de refus.
  • Incompatibilité de la situation de séjour pour études avec celle de résidence légale. Les périodes de séjour légal ne sont pas comptabilisées comme résidence légale lors de la demande de Nationalité pour la Résidence. Dans ces cas, vous devrez attendre pour obtenir votre première autorisation de résidence légale, et à partir de là, commencer le calcul de la résidence légale requise par le Code civil.
  • Départs et absence de territoire espagnol. Les périodes de séjour à l’extérieur du pays sont des raisons suffisantes pour considérer qu’il n’y a pas de situation de résidence continue en Espagne, donc procéder au déni.
  • Manque d’accréditation d’un degré suffisant d’intégration en Espagne. En de nombreuses occasions, le déni est motivé par le manque d’intégration ou d’établissement en Espagne. Les raisons de ce refus: ne pas parler un minimum espagnol (ou une autre langue autonome), le manque de liens avec l’Espagne, le fait que cette intégration n’a pas été accrédité dans l’interview menée devant le responsable de l’état civil ou de la pratique des coutumes qui ne sont pas d’accord avec la culture espagnole ou le mode de vie ou ont le rejet par la société.
  • Manque de moyens de subsistance suffisants. Une exigence très importante pour pouvoir accéder à la nationalité espagnole est le fait d’avoir suffisamment de moyens de subsistance. Ne soyez pas un fardeau pour l’Etat. Dans ces cas, il n’est pas conseillé de soumettre la demande de nationalité s’il n’y a pas de stabilité d’emploi minimale pouvant servir de garantie.
  • Erreurs de documentation ou documents expirés. Présenter des documents pouvant contenir une faute d’orthographe ou de contenu, ou la non-présentation de tout document qui n’a pas été présenté et dont l’absence ne permet pas l’octroi de la nationalité. Aussi comme présenter des documents expirés.
Pas à suivre:

Pasos a seguir:

  • Interposer un Recours de Réapprovisionnement contre ledit refus devant la Direction Générale des Registres et des Notaires afin d’être révoqué et obtenir l’octroi de la nationalité demandée.
  • Dans ces cas, il y a un délai d’un mois à compter de la notification de la résolution de refus.
  • De même, un appel contentieux-administratif peut être déposé auprès de la Cour nationale dans un délai de deux mois.
  • Dans l’appel contentieux-administratif, la mesure conservatoire de la suspension peut être demandée dans le but d’éviter les effets négatifs de la résolution du refus d’expulsion en attendant le règlement du recours devant la Cour.
Conditions

Qui inclus:

Contactez nos avocats experts, avocats d’immigration Tolentino pour déposer votre appel à temps, évitant ainsi le déni de votre résidence et / ou de la nationalité. Notre équipe vous donnera des conseils personnalisés dans chaque cas, jusqu’à l’obtention d’une nouvelle résolution

Ce qui n’est pas inclus:

L’assistance n’est pas incluse dans les différents consulats espagnols. Nous assistons seulement personnellement à notre bureau à Madrid, en Espagne, ou dans la ville de Santo Domingo, en République dominicaine.

Pour le reste des cas, nous pouvons offrir des conseils professionnels en ligne.

Voir tous les services

Consultation web gratuite

Un avocat spécialisé et expert en droit des étrangers et immigration, vous informera sur la façon de résoudre votre problème. Pour des conseils plus complets, nous pouvons vous aider par Skype ou dans notre bureau à Madrid. Demander un rendez-vous en appelant le +34 918 272 222.

Start typing and press Enter to search